Dessins, 2016
Mine de plomb, aquarelle

La série des Réformatoires revisite le dispositif du panoptique, modèle d’architecture carcérale pensé à la fin du XVIIIe siècle par Jérémy Bentham.
Les dessins reprennent les plans de prisons emblématiques ayant adopté ou s’étant projeté dans ce type architectural de contrôle. Ne demeurent ici que les grandes lignes, correspondant à l’ossature des bâtiments. Couloirs, cellules, tour deviennent des lignes, ronds et figures primaires réduites au rang de l’ornementation.
La réponse à la rigidité du dispositif est ici le fluide, le mou ; incarnés à travers l’affaissement du contenu pictural.